zoning en transition

Loïc De Gand

 Ce travail de fin d’études propose un nouveau mode d’aménagement du territoire par l’étude d’un parc, celui de la Vallée du Hain sur les communes de Braine-l’Alleud et Braine-le-Château. C’est un parc vieillissant qui comme les autres est dépendant des systèmes viaires, et pourtant longé par une installation ferroviaire. C’est également une implantation en fond de vallée du Hain créant certains désagréments comme des zones à risque d’inondation ou inondables mais pouvant offrir un cadre de travail et de vie idéal, or ce parc tourne complètement le dos à ces possibilités. Aucun parc du Brabant wallon n’est relié au chemin de fer et pourtant, beaucoup d’entre eux sont longés par une ligne ou un ancien réseau.

L’étalement urbain est au cœur des priorités des urbanistes et politiques depuis plusieurs années notamment pour des raisons environnementales et économiques comme le montre le STOP BETON.

Ici est abordé cette expansion humaine toujours plus grande sur un territoire qui est bien connu pour cela, parfois à tort, mais souvent à raison la province du Brabant wallon.

Ce travail est l’opportunité d’étudier une forme d’étalement urbain dont on ne parle que très peu et qui est  pourtant très importante selon les observations. Les Parcs d’Activités Économiques (PAE) sont présents un peu partout mais ne semblent pas attirer l’attention du grand public. Or, ce sont souvent de très grandes zones fortement artificialisées, qui atteignent parfois plus de la moitié de la superficie de certaines villes.

 

Venez découvrir les pistes apportées par ce travail.

Pistes pour rationaliser les parcs d'activité économique / ZAEM / PS / PA en Brabant Wallon 

Loïc De Gand
Atelier de recherche en/sur l'architecture - territoire
 
année académique 2019-2020  
professeurs:  Jean Philippe De Visscher, Basil Descheemaeker, Chiara Cavalieri, Pietro Manaresi
logo_UCLouvain_format_jpg_noir_RVB.png